Lors d’une conférence de presse, un sénateur australien a tenu a expliqué la “responsabilité” des musulmans après l’attentat dans deux mosquées de Christchurch qui a fait 49 victimes.

 

La scène a eu lieu samedi. Le sénateur australien d’extrême droite Fraser Anning était en train d’expliquer à la presse que “l’immigration de personnes de confession musulmane était responsable” du carnage  de Christchurch.

C’est alors qu’apparaît derrière lui un adolescent de 17 ans, qui va littéralement lui briser un œuf sur le crâne. Le sénateur se retourne et porte plusieurs coups au visage de l’adolescent, avant d’être écarté par des agents de sécurité.

Comme souvent dans de telles situations, le « Garçon à l’œuf » semble incarner des valeurs qui dépassent son geste. « Will Connolly est un homme. Un héros. Une légende », lit-on sur Twitter. « Longue vie à EggBoy », lance quelqu’un d’autre. Les hommages, dessins et mèmes pleuvent sur la toile depuis deux jours.

https://twitter.com/thepowerfulowls/status/1106973664598216706/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1106973664598216706&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.rtbf.be%2Finfo%2Fmonde%2Fdetail_l-adolescent-qui-avait-ecrase-un-uf-sur-un-senateur-australien-acclame-en-heros-des-internets%3Fid%3D10173108

Le Premier ministre australien, Scott Morrison, apporte également son soutien au jeune homme et demande que le sénateur Fraser Anning soit poursuivi en justice. Une campagne de crowdfunding a en outre été lancée pour permettre au garçon de couvrir d’éventuels frais judiciaires. Ce dernier aurait affirmé vouloir reverser la somme récoltée aux familles des victimes de l’attentat de Christchurch, en Nouvelle Zélande, selon l’auteur de la cagnotte.

Via : www.rtbf.be * rmc.bfmtv.com .



 

 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments