Béziers : « Le Canard Enchaîné » se paye Robert Ménard dans son édition de ce mercredi

Les relations entre le maire de Béziers et un promoteur mises en lumière dans l’édition de ce mercredi 13 mars du Canard Enchaîné.

À un peu plus d’un an des prochaines élections municipales, Le Canard enchaîné jette un pavé dans la mare… biterroise. Dans sa livraison de ce mercredi, l’hebdomadaire publie, en effet, une enquête titrée “À Béziers, pour la promotion de Ménard, c’est un… promoteur qui paie !”.

Un promoteur « omniprésent » à Béziers

Nos confrères détaillent notamment comment le maire de Béziers aurait fait financer son meeting de mi-mandat, organisé le 9 mars 2017, par un promoteur « omniprésent dans la pierre et la construction ».

Le Canard Enchaîné, visiblement bien informé, avance des chiffres concernant le film de promotion réalisé alors et projeté au palais des congrès, ainsi que pour la plaquette présentant le Béziers de 2030. Interrogé par l’hebdomadaire, Robert Ménard se défend en affirmant que tout cela « n’est pas de la communication politique, mais de la promotion de Béziers ».

À n’en pas douter, cet article du Canard va alimenter les discussions sur les allées Paul-Riquet et susciter quelques réactions chez ceux qui se sont d’ores et déjà proclamés outsiders de Robert Ménard dans la course à l’hôtel-de-ville à venir.

Via : https://www.midilibre.fr


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments