Au cours d’un entretien diffusé dimanche sur Canal+, le footballeur Blaise Matuidi est revenu sur les cris racistes dont il a été victime en Italie mardi 2 avril.

 

«C’est triste, ça m’est déjà arrivé l’année dernière dans ce stade [de Cagliari] et on ne peut pas le tolérer», a déclaré le joueur de la Juventus dans le Canal Football Club. «Je ne pouvais pas me calmer, je n’avais pas envie d’ignorer ça, il faut le combattre en fait, on ne peut pas entendre ça, il faut du courage», a-t-il ajouté.

 

Selon lui, ceux qui ont émis ces cris «sont des gens stupides qui n’ont rien à faire dans un stade et doivent être punis, ne plus jamais venir dans un stade. Ce n’est pas ce monde-là que j’ai envie que mes enfants voient», a conclu le milieu de 31 ans, arrivé en Italie en 2017.

 

L’attaquant Moise Kean avait également été la cible de ces cris le même jour. Les deux footballeurs avaient fini la partie excédés.

 

Moise Kean, 19 ans, s’étaient planté face à une tribune, immobile, silencieux, les bras écartés. Un comportement qui a été stigmatisé, l’entraîneur de Cagliari Rolando Maran jugeant ainsi cette célébration «un peu exagérée», qui «avait créé des tensions».

Source : cnews.fr



 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments