Comment VRAIMENT emmerder le système !

Comment VRAIMENT emmerder le système !

Bonjour

Évidemment cet article fait suite à la mobilisation dite « des gilets jaunes » mais qui, à mon sens est bien plus large que cela.

En de très rares occasions, le Peuple (ce qui commence à devenir un gros mot si on écoute la radio ou la télévision) se retrouve sans leader, sans organisation, sans personne pour lui dire quoi faire, quoi dire ou quoi penser… mais se rassemble quand même pour crier sa colère.c’est ce qui vient de se passer ce 17 novembre… Et ce n’est peut-être qu’un début.

 

Comment VRAIMENT emmerder le système !

Les gilets jaunes disent « On ne veut plus payer »… et bien vous savez quoi ?!! FAITES LE, ne payez plus, réduisez votre consommation (non essentielle), réduisez vos déplacements (tous ceux que vous pouvez), réduisez votre facture d’électricité ou de gaz (il existe un truc génial qui s’appelle un pull…) réduisez votre présence sur les réseaux « sociaux » (sauf pour vous mobiliser), réduisez vos recours au crédit à la consommation, ne vous précipitez pas pour acheter le dernier I-Bidule à 1200 € pièce ou la dernière paire de « nique » à 120 € (coût réelle de fabrication de la paire en question 4 € !!!), réduisez TOUT… et c’est ainsi que ce système, que nous ne pouvons plus supporter, s’effondrera de lui-même et sera obligé de changer.

Car ce système tire sa force d’une seule et unique chose : Notre consommation, nous sommes les rouages indispensables de cette machine à broyer les humains, les animaux, les plantes, la Nature et finalement la Planète entière.

 

Comment VRAIMENT emmerder le système !

« Limitez les aliments gras, salés, sucrés » vous avez déjà entendu cette phrase à la fin des publicités pour des aliments « gras, salés, sucrés » (ce qui est d’ailleurs surprenant pour des marchands de dire « n’achetez pas trop de nos produits », autant dire qu’ils comptent sur notre incapacité à nous passer de leurs saloperies !),  Et bien prenez les au mot… LIMITEZ !



N’achetez plus leur merde en boîte, votre santé et votre porte monnaie s’en porteront mieux… mais vous aurez également un vrai pouvoir sur ces corporations immenses qui comptent bien sur nos addictions nombreuses et variées, sur notre puérilité et sur nos dépendances pour continuer à nous faire les poches !

Et il y a d’autres moyens de faire comprendre à « ceux d’en haut » que nous ne voulons plus de ce système absurde…

 

Comment VRAIMENT emmerder le système !

« Vitesse limitée à 80 km/h ».. Ok ! chiche si tout le monde se met à rouler à la vitesse réglementaire.. Fini le racket des radars, la manne que représente les contraventions pour les infractions à la vitesse se tarie immédiatement… Donc il devient inutile d’investir des millions d’euros dans des radars qui ne rapporteront plus rien, plus besoin de payer des entreprises privées pour rouler toute la journée (bonjour le bénéfice écologique au passage) pour chasser le contrevenants avec des voitures-radars… ainsi de suite !


 

PRENONS LES AU MOT ! et ce système se videra de sa substance.

Comment VRAIMENT emmerder le système !

Aujourd’hui notre dernier pouvoir c’est notre capacité à réfléchir à notre consommation, et uniquement ça !

Une preuve ?


Aux élections vous avez le choix entre 7 ou 8 candidats (que vous n’avez pas choisi), au petit déjeuner vous avez le choix entre une cinquantaine de marques de céréales !!!! d’après vous, où se situe votre liberté et votre pouvoir d’action ?!

Et comme disait le personnage d’Octave dans le film 99 Frs… « Achetez le sinon ça ne se vendra pas ! »

Comment VRAIMENT emmerder le système !

Il y a une autre consommation que nous pouvons réduire, c’est celle des médias « officiels » (télévision en tête, mais aussi radio et journaux), il suffit de regarder à qui appartiennent ces médias pour constater la collusion (voire l’escroquerie en bande organisée) des relais d’opinion et des grandes corporations marchandes donc, par lobbying interposé, du politique qui ne peux refuser les alléchants pots de vin, faveurs et autres privilèges (ce ne sont que des humains après tout !).


Des sources plus libres et multiformes (donc plus difficiles à contrôler) permettent à chacun d’aller chercher des informations, de les recouper et de se faire son opinion sans que quelqu’un  (lié au conglomérat marchand) lui disent ce qui est bien, ce qui est mal… Et bien sûr ce qu’il faut consommer !


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments