Selon le magazine Challenges, Julien Odoul aurait été mis en examen en avril 2019 dans l’affaire des emplois fictifs du Rassemblement national au parlement européen.

C’est le magazine Challenges qui sort l’information ce vendredi 25 octobre 2019.

Selon ce média, les juges s’intéressent au financement de l’emploi de « conseiller spécial » que Julien Odoul avait auprès de Marine Le Pen. Ils enquêtent plus largement sur l’affaire des emplois fictifs au parlement européen par le Rassemblement national.

C’est dans ce cadre que Julien Odoul aurait été mis en examen pour recel de détournement de fonds publics en avril dernier. Une information que Julien Odoul ne dément pas sur son compte twitter.

Le leader RN à la région a répondu à un élu socialiste qui retweetait l’article de Challenges. Dans ces quelques lignes, il rappelle sa présomption d’innocence en égratignant au passage le PS.

 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments