L’agent de la Cabale George H.W. Bush (41e président des Etats-Unis) qui avait géré la fin de la Guerre froide et gagné la guerre du Golfe, est mort à 94 ans le 30 novembre, quelques mois seulement après son épouse Barbara.

Il Rejoint donc David Rockefeller, Zbigniew Brzezinski et John McCain

On peut également noter que la Mort de George H.W. Bush arrive après celle de David Rockefeller tel que cela était annoncé par Cobra dans son post du 28 Mars 2017 :

«Justice de Maat ! Après avoir « goûté à sa propre médecine », David Rockefeller, tête dirigeante de la faction Rockefeller de la cabale, a subi une crise cardiaque et a quitté la planète. George Bush Sr, Henry Kissinger and Dick Cheney devraient le suivre très bientôt, dans cet ordre particulier

George H.W. Bush était le premier à citer publiquement le «Nouvel Ordre Mondial» :

Pour donner une idée de ce dont cette faction est capable de faire : La Cabale avait tenté de mettre l’Alliance orientale à genoux en août 2015 en attaquant la Chine avec des événements tels que l’explosion de Tianjin, qui avait été ordonnée par les Jésuites et menée par la faction Bush.


 

Sa mort est certes très symbolique mais également très importante car il faisait partie d’un groupe nommé les «Quatre Impies» composé de George H.W. Bush, Henry Kissinger, Donald Rumsfeld et Dick Cheney.

 

Leur faction composé des Rockefeller / Kissinger / Bush / Rumsfeld / Halpern / Cheney et d’uine partie du complexe militaro-industriel a grandement participé aux programmes spatiaux secrets et à la construction des bases souterraines à travers des sociétés telles que Halliburton, Bechtel, Rand, Sandia, Wackenhut, Morton Thiokol, Raytheon, Blackwater.


Les principaux acteurs de la faction Rockefeller / Illuminazi sont : David Rockefeller (Mort), George Herbert Walker Bush (Mort),Henry Kissinger ( théoriquement le prochain ) Dick Cheney, Jay Rockefeller, Donald Rumsfeld, Karl Rove et Paul Wolfowitz.

Cette faction ne veut pas se rendre, ils veulent se battre jusqu’à leur fin amère, prêt à déclencher une guerre mondiale nucléaire. Cette faction est la plus agressive de la Cabale. Inutile de dire que les forces de la Lumière ne permettront pas que cela se produise.


Le prince saoudien Mohammed bin Salman, soutenu par Rothschild, a purgé la faction saoudienne axée sur Bush qui était partiellement responsable du 11 septembre. Affaiblissant grandement leur influence.

Le plan jésuite est de laisser les forces de la Lumière purger la faction Illuminazi (Rockefeller, Bush, Kissinger, Cheney & Co.) puis de faire secrètement équipe avec les Rothschild pour reprendre le processus de création du nouveau système financier en essayant d’aller plus vite que le nouveau système financier de l’alliance positive. Leurs agents sont présents lors des négociations interminables pour la reddition de la Cabale et ils essaient de rapprocher les accords de l’agenda jésuite. C’est la source des propositions pour faire du Pape le nouveau M1 (contrôleur monétaire). C’est la raison pour laquelle le nouveau Pape jésuite promeut l’idée d’une banque centrale mondiale. Ils envisagent aussi sérieusement l’idée d’autoriser un jubilé mondial de la dette pour qu’ils soient dépeints comme des sauveurs de l’humanité sous les ailes de l’Église catholique «bienveillante». Ils feraient alors la promotion du culte catholique d’une manière renouvelée et plus attrayante pour le public, et y intégreraient graduellement d’autres religions (à commencer par le bouddhisme) jusqu’à ce qu’ils atteignent leur objectif d’un culte mondial de programmation de l’esprit religieux, tout en gardant sous le tapis les atrocités passées de l’Église catholique.


Inutile de préciser que ce plan désespéré est voué à l’échec.

Article construit par ExoPortail sur base d’informations de Cobra et de recherches personnelles.


                                                   Ajouts : 

Alors que l’establishment célèbre la vie de l’ancien président et que les Américains font la queue pour pleurer le décès de leur dirigeant, les faits rapportés dans les médias grand public sont très différents de l’héritage qu’il laisse derrière lui :

Les premières années :

George Herbert Walker Bush est né le 12 juin 1924 au Massachusetts à Prescott Sheldon Bush et Dorothy (Walker) Bush. Peu de temps après sa naissance, la famille a déménagé dans le Connecticut où il a commencé son éducation formelle à Greenwich Country Day School. À l’âge de dix-huit ans, Bush a rejoint l’U.S. Navy.

Au cours de son mandat dans la marine, Bush était stationné avec l’escadron de torpilles 51 à bord de l’USS San Jacinto. Le 1er août 1944, son unité lance une opération contre les Japonais dans les îles Bonin. Le 2 septembre 1944, l’avion de Bush a été abattu, entraînant la mort de huit aviateurs de la Marine, laissant Bush comme seul survivant. Cet épisode, connu plus tard sous le nom d’incident de Chichijima, a fait que le futur président a été salué comme un héros de guerre.


Carrière politique :

Après avoir obtenu son diplôme de Yale, Bush a commencé sa carrière en politique et a été élu président du Harris County, Texas Republican Party en 1963. Trois ans plus tard, Bush est élu à la Chambre des représentants des États-Unis, marquant le début d’une ascension fulgurante qui le conduira à être nommé directeur de la Central Intelligence Agency en 1976.

En tant que directeur de la CIA, M. Bush était chargé de superviser le paiement de centaines de milliers de dollars au dirigeant panaméen et trafiquant présumé de cocaïne, Manuel Noriega. Bien que Bush ait prétendu qu’il n’était pas au courant des activités illicites de Noriega avant 1988, l’implication de la CIA en Amérique latine allait finir par donner lieu à une controverse nationale sous l’administration Reagan, dans ce qu’on a appelé le scandale Iran-Contra.


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments