Issu du contre-ciel, ce journal atteint, d’un seul bond l’omniscience. Il sait tout et fait trembler tout le monde. C’est qu’il possède, et lui seul, la « vérité officielle » (qui n’a donc strictement rien, à voir avec la vérité objective – avec quoi donc alors ?). Rappelons que George Orwell disait que le propre des régimes totalitaires aura toujours été d’imposer « une » vérité comme « l’ » officielle- La seule et l’unique, celle qui a le droit d’interdire oui de prohiber toutes les autres sauf elle (donc d’autres vérités existent bien ? et arbitrairement et illégalement, elles sont supprimées ?). Oui, selon des critères absolument opaques, au point qu’il ne doit même pas y en avoir. Sinon ceux du caprice Tous celles et ceux qui ne sont pas d’accord avec nous ne sont pas…fiables (-// ne dirait-on pas que ce sont des lobbyistes qui parlent – oui ces frôlant adorateurs de l’ombre, tellement ils détestent le grand jour de la vraie vérité. N’est-ce pas très parlant ?

L’impérialisme du Déconnenext ? Il y a clairement un non-droit dans le décodex, une situation de monopole de l’accusation très antidémocratique. Tel celui de l’Union des écrivains soviétiques de 1932, comme du Syndicat des artistes de1932 où le seul droit est de n’en…avoir aucun. Libre choix, libre circulation et laisser-faire : rien de cela dans le Parti Unique. Tel est le Déconnenext, avec le ton rempli de la componction de Tartuffe de l’amoindrissement de l’impact… « Ce n’est rien, juste une petite appréciation sur le factuel ». Alors que, tout au contraire, c’est énorme, abusif, exagéré, un droit exorbitant.

QUI ?- Faut pas décoder ! Qui décide de notre fiabilité ? Un ex de Buzzfeed !!!!

« Qui censure, qui décode et distribue les gommettes vertes, oranges ou rouges ? Serait-ce un journaliste qui vient d’un site réputé pour son éthique, ses sujets éminemment culturels, ses articles de fond ?

Buzzfeed, c’est bien connu, c’est le top de l’information sûre et argumentée. D’ailleurs, il suffit de se baser sur le choix du nom du site et on a une idée de ce qui peut motiver l’équipe : faire du buzz, [ donc du n’importe quoi ] sans doute pour ramasser un maximum de pognon, on en arrive toujours là…Bref, il vous sautera aux yeux qu’avec un CV comme celui d’ Adrien Sénécat, il était normal qu’on lui confie ce rôle de censeur du ministère de la Vérité.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce site BuzzFeed – le nom parlant de lui même – je vous ai sélectionné le meilleur de la page d’accueil (je n’ai pas fait de recherches, j’avais trop peur de me faire surprendre en train de lire ce site) :


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments