Le raccourci de Robert Ménard sur Benzema et les gilets jaunes fait réagir

Pour le maire de Béziers, les gilets jaunes qui « chantent la Marseillaise à pleins poumons », « c’est le peuple qui aime Giroud pas celui qui encense Benzema »

GILETS JAUNES – Il ne manque jamais une occasion de faire parler de lui. Après avoir comparé les gilets jaunes et les poilus, Robert Ménard a publié un tweet soutenant que les manifestants qui « chantent la Marseillaise à pleins poumons » constituent « le peuple qui aime Giroud pas celui qui encense Benzema ».

Une pique qui n’a pas manqué de faire réagir sur Twitter, chacun y allant de son propre jeu de mots sur le parallèle établi par le maire de Béziers.

 

Benzema, une cible privilégiée

Pour rappel, Karim Benzema avait expliqué son refus de chanter l’hymne national lorsqu’il était en équipe de France, dans une interview à Vanity Fair, en avril dernier. « Si vous écoutez bien, la Marseillaise appelle à faire la guerre. Et ça, ça ne me plaît pas », avait alors confessé le joueur du Real Madrid.

Ce n’est pas la première fois que le maire de Béziers s’en prend ouvertement au joueur. Après le placement en garde à vue de Karim Benzema, dans le cadre de l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, il avait notamment indiqué que le joueur ne devait plus porter le maillot de l’équipe de France, en 2015.

Via:huffingtonpost



Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments