Une vidéo partagée des milliers de fois en quelques heures. Sur les images, un garçon âgé de 15 ans tient tête à un militant d’extrême-droite alors que ce dernier manifeste contre le relogement de 70 Roms dans un centre d’accueil en banlieue romaine.

Simone, un jeune lycéen de Torre Maura – un quartier de Rome – a été filmé en train de défendre la minorité Roms, alors qu’une centaine de militants d’extrême-droite et de résidents étaient descendus dans la rue pour manifester contre l’installation de familles Roms dans un immeuble municipal.

Alors que l’un des responsables du parti néofasciste CasaPound interpellé la presse et la population locale, Simone a levé la main et est intervenu, en déclarant : «je ne pense pas comme vous».

Ajoutant, «ce que vous faites ici à Torre Maura exploite la colère de la population. Vous transformez cette colère en vote, pour vos intérêts!» «Quand vous parlez des fonds européens à investir dans ici, dans le quartier, je pense qu’ils doivent être dépensés pour tout le monde. Personne ne devrait être laissé pour compte. Ni les Italiens, ni les Roms, ni les Africains ne devraient être abandonnés.»

Cette vidéo de Simone est devenue virale. En quelques heures, elle a été partagée et reprise par de nombreux médias italiens. Certains journaux ont même décrit l’adolescent comme «le nouveau héros de la gauche».

Mercredi 3 avril, le lendemain de la manifestation, la justice italienne a pris la décision d’ouvrir une enquête après plusieurs incidents. Près de 200 manifestants et militants néofascistes ont brûlé des poubelles et crié des slogans racistes pour protester contre l’installation de plusieurs familles Roms.



Source : CNEWS


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments